Trouvez l’hélice Parfaite (partie 1)

Finf the perfect prop )Part 1)Quand je repense à ma première année de bateaux de course, je suis stupéfait de la manière dont j'ai été naïf. Alors que j'ai passé un temps considérable sur les plus petits détails sur le bateau, j'ai clairement manqué trois des plus importants éléments nécessaires à l'amélioration de la performance. Soit de réduire le poids, l'utilisation de la plus forte puissance et d'utiliser la meilleure hélice disponible et appropriée. Alors que la technologie des moteurs de bateaux c'est considérablement améliorée depuis. Ces trois facteurs clés n'ont pas changé. Mais les plaisanciers ne sont pas de nature à modifier un nouveau bateau pour réduire le poids ou acheter un couteux moteur de course pour augmenter la vitesse. Cela laisse l'hélice comme le plus important élément à modifier. Examinons la façon de choisir, de comprendre et d'utiliser des hélices pour d'augmenter les performances de votre bateau de plaisance.

Apprendre le langage de base de l’hélice est une condition nécessaire pour trouver la bonne hélice. Comprendre la terminologie est très simple, de plus il est amusant d’impressionner vos amis en lançant quelques termes comme "l’angle d’attachement" et "rapport de la surface du diamètre."

Les dimensions de l’hélice sont identifiées avec deux chiffres. Le premier chiffre est le diamètre. Si votre hélice a deux ou quatre lames, il suffit de mesurer la distance d’un bout de la lame au bout de la lame opposée. Si votre hélice comporte trois ou cinq lames, mesurer la distance a partir du centre du moyeu jusqu’au bout de la lame, puis multipliez ce nombre par deux. Le deuxième numéro, ou le pas (pitch) est la distance théorique (en pouces) qu'une hélice avance de l'avant dans un tour complet. Donc, si vous avez une hélice, d'un diamètre de 14 pouce et un pas de 21 pouces, la configuration de l’hélice serait: "14x21".

Le centre de l'hélice est appelée le noyeu. C'est la pièce qui centre l’hélice sur l'arbre de transmission. Sur les hélices dont l’'échappement du moteur coule a travers l’hélice, comme c'est le cas avec la plupart des moteurs actuels hors-bords et semi hors-bord, il ya un baril autour du noyeu où les lames sont attachés. Pour en savoir d’avantage sur la terminologie de l’hélice, lisez ceci..

Fonctionnement de l’hélice

Les lames de l'hélice poussent l'eau dans une direction et le bateau se déplace dans la direction opposée (“Pour chaque mouvement il existe une réaction égale et opposée"). Alors que les lames tournent et repoussent l'eau en arrière, elles créent une aspiration sur la partie avant de chaque lame. Cette aspiration est si forte que l'extrême zone de basse pression créée peut exploser des bulles d'air avec une force qui peut enlever la peinture de l’hélice. Cela se produit lorsque l'air est introduit par le biais soit de cavitation ou de ventilation. La différence entre la cavitation et la ventilation est souvent mal comprise. La ventilation se produit lorsque les bulles d'air provenant du fond du bateau et trouvent leur chemin dans l'hélice et cause la ventilation. Il peut aussi se produire quand les lames de l’hélice sont trop proches de la surface de l’eau. Cavitation survient lorsque l'hélice tourne sur son propre gré (comme un pneu de voiture sur une route glissante) et produit de l'air sur la partie avant de la lame. Le caractère unique symptôme de ventilation et de la cavitation est une révolution trop rapide. Pour corriger ce problème, vous devez réduire le gaz jusqu'à ce que la l’hélice reconnecte avec l'eau.

Bravo II propeller

Quelle différence fait la forme

Les lames peuvent être formées de plusieurs façons différentes. La plus courante est la forme d’oreille ronde ou lame de formes elliptiques. Ces hélices produisent un équilibre optimal de pouvoir et de vitesse. Autres hélices sont coniques ou affilées, qui sont conçues pour offrir moins de traînée et sont généralement orientées pour la haute vitesse. Les hélices sont aussi disponibles avec ce que l'on appelle une coupole, un genre de lèvre sur le bord de la lame. Ces coupole aident à disperser l'eau au large de la lame, d'améliorer l'adhérence et de la poussée de l'eau pour réduire le glissement, La mesure de la quantité de rotation inefficace est habituellement mesurée par un pourcentage. Par exemple, si une hélice à un pas de 25 pouces et fait quatre tours complet, il devrait (en théorie) faire avancer le bateau de 100 po. Dans la pratique, si le bateau avance de 90 pouces, ceci indiquerait que le facteur de glissement est de 10 %.

Si une lame dépasse de façon droite du noyeu ou est placée perpendiculairement, l’hélice a un ratio de zéro d’angle d’attachement. Les lames peuvent être configurées avec un angle d’attachement de zéro pour offrir une levée maximale de l’arrière des bateaux qui restent creux dans l’eau. Si la lame se penche en arrière vers le bord de fuite de l’hélice, il un angle d’attachement. Si elle s’incline complètement vers l’arrière l’hélice a un haut ratio d’angle d’attachement Tels ratio peut être mesurée en degrés, plus le degré de l’angle d’attachement est élevé plus l’avant du bateau montera.

Des hélices fendoirs et semi fendoirs genre « cleaver » peuvent être identifiés par leur rebord arrière droit. Cette forme de lame permet de performer à la surface sans ventilation. La réduction de la traînée permet de tourner à régime plus élevé avec le même montant de chevaux vapeur.

Une hélice avec des lames qui balayent dans une courbe suivent sa rotation est appelé un biais (ligne oblique). Cette forme est idéale pour naviguer dans les fonds sous-marin, car ils sont moins susceptibles de s’embrouiller t dans les herbes de ces fonds.

Autrefois les hélices étaient fabriquées en bronze et aujourd'hui elles sont encore utilisées, avec des centaines de différentes grandeurs disponibles pour accommoder la grande variété de semi hors-bord. Au cours des dernières années, le nickel est devenu un additif populaire pour la résistance et ces hélices sont appelés Nibral. Rappelez-vous que les hélices du semi hors-bord sont très spécialisées et ne sont pas toujours faciles à trouver surtout au milieu de la saison estivale qui est très occupée. Pour les moteurs hors-bords et semi hors-bord les manufacturiers utilisent couramment l’aluminium qui coute moins cher, est plus rapide (que le bronze), et plus léger. De récentes modifications apportées au design des hélices en aluminium et aux techniques des manufacturiers ont d'excellents résultats si on compare la performance et le prix. En conséquence, la plupart des petits bateaux sont standardisés avec des hélices en aluminium.

PropellersD’après le standard marin les hélices en acier inoxydable sont devenue le choix préféré la où la force et la performance sont obligatoires. Comme les hélices en acier inoxydable sont sept fois plus robustes que l'aluminium, les fabricants sont en mesure de concevoir leurs hélices plus minces sans pour autant sacrifier la rigidité et la résistance. Incidemment a moins que vous utilisiez une hélice avec un noyeu en caoutchouc rigide ; l’acier inoxydable peut endommager votre arbre de conduite si vous frapper quelque chose. Deux styles d’hélice en acier inoxydable sont disponibles, poli ou non soit en fini satin. Contrairement à la croyance populaire, il n'y a aucun gain en performances en polissant votre hélice. De plus les hélices en acier inoxydable sont également deux fois plus coûteuses que l’aluminium. Le plus récent matériel utilisé pour fabriquer des hélices est la haute technologie des composites qui aujourd’hui grâce au avances et perfectionnement dans les résines, le nylon et les fibres de carbone. Nous voyons aussi une large augmentation dans l’utilisation des composites dans l'industrie marine. En plus d'être plus robuste que l'aluminium, les hélices en composites ne se corrode pas et ne vont jamais rouiller le noyeu s'accompagnent d'une garantie à vie et même les lames sont remplaçables. La plupart des prix sont également très proches de l'aluminium.

PropellerCombien de lames ai-je besoin? L'une des questions les plus fréquentes est "Dois-je utiliser une hélice de trois ou quatre lames?" Bien qu'il n'existe aucune règle, cette explication pourra vous aider. Si vous augmentez la dimension de vos lame ou ajouter des lames, on augmente ce qu'on appelle le rapport de la surface de diamètre. Alors que plus de surface de lame ajoute à la poussée du bateau, elle engendre aussi de la traînée a haute vitesse. Par exemple pensez à des pneus plus larges sur votre voiture et vous aurez une bonne comparaison. Puisque les lames vont créer de la drague ; vous devriez commencer par le moins de lames possible (avec un minimum de lames étant deux). Au cours des dernières années les chevaux vapeur des bateaux ont augmenté et les manufacturiers de bateaux ont créé de nouveaux moyens de réduire la drague en utilisant des matériaux plus léger, des composites et incorporant des "marche " dans le bas de la coque.

Ces techniques ouvrent la porte aux hélices a quatre lames, vous profiterez de plusieurs avantages. Une hélice a quatre lames a le même nombre de pales pointant vers le haut et vers le bas apportant un fonctionnement plus uniforme, une accélération plus rapide a basse vitesses et même des économies de carburant en voyageant au régime de croisière. Plusieurs plaisanciers ont optes pour les hélices à quatre lames pour cette raison. Souvenez -vous, que la vitesse maximale n’augmentera pas et peut même diminuer légèrement.

Donc le bilan sur le nombre optimum de lames est la suivante: les bateaux de plus de 23 pieds tels que les croiseurs légers,vont généralement mieux performer avec une hélice de quatre lames. En d’autre cas utiliser vos hélices de 4 lames et économisez votre argent. En second lieu de cet article, nous allons jeter un coup d'œil sur les hélices de différents fabricants et de la manière dont chaque fabricant sera évalué. Nous allons également vous fournir un guide pour calculer la meilleure hélice pour la taille de votre bateau.

Trouvez l’hélice Parfaite (partie 2)